Une soirée avec Molière...

Publié le par djule

 

images.jpg

 

Ce soir, c’est soirée DVD chez les Djule ! Entre la Nouvelle Star et la sempiternelle série policière de TF1, nous préférons faire notre programme nous-même !

 

L’objet de notre choix est le film de Laurent Tirard, Molière !

 

Molière, poursuivi par ses créanciers, signe un improbable contrat avec un bourgeois, Monsieur Jourdain, qui lui demande de l’aider à séduire une jeune noble, Célimène.

Le trou chronologique dans la vie du dramaturge laisse possible toute extrapolation sur ces années qui précédent le succès parisien.

 

L’histoire en elle-même ne mériterait pas qu’on s’y arrête si elle n’était l’occasion de revisiter sur le mode de la parodie brillante et du vaudeville tous les classiques de Molière.

Laurent Tirard fait vivre à Molière des aventures qui seront à l’origine de toutes ses pièces à venir : Molière rencontre donc un Bourgeois Gentilhomme qui lui donne une place dans sa maison, déguisé en précepteur baptisé Tartuffe pour l’aider à séduire une Célimène qui représente si bien ces Femmes savantes ou Précieuses ridicules de l’époque.

 

Les allusions aux pièces de Molière sont également présentes dans les dialogues qui mêlent magistralement le texte de Molière au scénario de Tirard.

Si connaître le théâtre de Molière permet d’apprécier le travail des dialoguistes à sa juste mesure, il n’est pas nécessaire d’en avoir une connaissance approfondie pour savourer la richesse de ce film.

 

Molière descend ici de son piédestal et Romain Duris incarne un Jean-Baptiste Poquelin amoureux, lâche, couard, menteur, tricheur, moqueur, coureur, flagorneur et intrigant. Un homme avant que d’être le génie que l’on connaît !

 

Un peu historique, un peu vaudeville, un peu dramatique, le film est drôle et émouvant à la fois. C’est audacieux à la fois dans la forme et le contenu !


Les acteurs sont remarquables (Fabrice Luchini en Jourdain inénarrable !) et incarnent des personnages de comédie sans être jamais ridicules.

Les scènes dans lesquelles Monsieur Jourdain et Molière s’entraînent à faire la goutte d’eau ou le cheval sont des purs moments de farce bien trop rares au cinéma !


Un film réalisé, écrit et incarné avec panache. Digne de la tradition moliéresque de la comédie française !

Commenter cet article

Val' 18/05/2010 13:58


Outre les remarques orthographiques, je tiens à dire que le commentaire que tu as fait de ce film me donne envie d'aller y jeter un oeil de plus près...


djule 18/05/2010 14:28



Hi! The first commentaire de Valou!


Oui, pour l'orthographe, j'étais un peu naze quand j'ai écrit l'article alors faut être indulgent.


J'ai le DVD du film si ça t'intéresse.....



Lisou 12/05/2010 13:23


Dans la catégorie bonnes manières chez les Djule , j'ai surpris Papacal entrain de mettre , son couteau dans la bouche !!
Le monde se dégrade !


Matt 06/05/2010 12:22


Petit chou :
Il y a une faute à Femmes savantes et le dernier paragraphe n'est pas mis en forme.
Sinon l'article est très bon.
Quel rapidité !


djule 06/05/2010 17:10



Petit chou: rapidité est un nom féminin! => Quelle rapidité donc!


Et merci pour les remarques, je corrige de ce pas!