Malavita

Publié le par djule

 

 

9782070319398

 

 

Une amie m’a conseillé quelques livres qu’elle donne en lecture personnelle à ses élèves de seconde.

J’ai commencé par Malavita de Tonino Benacquista, auteur que je ne connais pas du tout. Le titre du roman, contrastant avec la couverture du livre de poche, m’a tout de suite attiré.

 

Le roman commence par l’emménagement nocturne de la famille Blake dans une ville paisible de Normandie, Cholong-sur-Avre. La famille se compose de Fred le père, Maggie la mère, la bien nommée Belle et Warren les enfants et Malavita, une chienne amorphe et disgracieuse.

 

Cette famille apparemment normale cache un secret de taille : Fred, qui s’appelle en réalité Giovanni Manzoni, est un repenti qui a trahi la Cosa Nostra en livrant ses anciens amis à la justice des Etats-Unis. Responsable de la chute et de l’emprisonnement de Don Mimio, le capo du tutti capi, Fred est recherché par toute la mafia qui a posé un contrat exemplaire sur sa tête.

 

Les Blake, surveillés de près par des agents fédéraux responsables de leur sécurité, ont pour consigne absolue de ne pas se faire remarquer, de ne pas éveiller les soupçons et de se fondre dans la communauté locale.

Consigne simple qui va pourtant poser problème aux membres de la famille Blake et provoquer des situations improbables que Tonino Benacquista nous livre avec humour.

 

  Le roman mélange les genres littéraires avec simplicité et nous plonge dans une histoire au suspens bien réel mais traité avec légèreté : la chasse à l’homme que les hommes de Don Mimio mène se superpose à la vie « tranquille et ordinaire » de la famille Blake.

Les deux éléments se mêlent dans une scène finale assez surréaliste et qu’on lit comme une explosion (au sens littérale du terme également) !

 

Le roman se lit au final très facilement. Le style est original, mêlant narration traditionnelle à narration à la première personne. Benacquista nous donne quelques clefs pour comprendre l’organisation de la Cosa Nostra et nous fait plonger dans la vie précaire d’un repenti avec efficacité.

La fin du roman peut déplaire mais donne une sorte de souffle épique au roman qui ne m’a pas déplu.

 

 J’ai vu qu’il existe une suite, Malavita encore mais dont je n’ai pas entendu parler. Affaire à suivre.....

Publié dans Chez les Franchies

Commenter cet article

Grimmy 22/05/2010 20:55


J'ai surtout lu les nouvelles de cet auteur mais lirai certainement Malavita un jour. La Boîte noire est pas mal si tu veux continuer à le découvrir.


djule 24/05/2010 00:23



On m'en a déjà parlé et je pense que je vais le lire prochainement. Tous les avis sont positifs sur cette nouvelle (ou court roman, je ne sais pas).



Liyah 18/05/2010 18:54


J'ai tres envie de decouvrir cet auteur ! J'ai un de ses livres dans ma PAL !


sue 18/05/2010 17:26


Je me souviens l'avoir lu et qu'il m'avait bien plu. J'avais oublié la scène finale mais ta critique me l'a rappelée avec plaisir!


Unagie 18/05/2010 17:25


J'attend avec impatience de l'avoir dans mes mains


Cath 18/05/2010 16:12


J'adore Benacquista, et j'avais vraiment apprécié Malavita... Malavita encore est sympa, mais un peu réchauffé à mon goût...
Si tu veux continuer de découvrir cet auteur, je te conseille plutôt Saga ou Quelqu'un d'autre...