Double meurtre à l'abbaye

Publié le par chezdjule.over-blog.com

C’est bien beau de donner des livres à lire aux élèves…. mais charité bien ordonnée commençant par soi-même, il faut donc s’y coller aussi !

 

Avant les vacances donc, ces charmants bambins (et moi-même donc !) ont lu un thriller policier médiéval ! Rien de moins !

 

double meurtre

 

 

A la fin du XIIème siècle, dans l’enceinte de l’abbaye de Hautefage, un pèlerin de Saint-Jacques est retrouvé assassiné. L’enquête démarre aussitôt et l’affaire va réunir les personnages les plus divers et les moins destinés à se rencontrer.

 

 

 

 

 

Ce petit roman de Jacqueline Mirande est généralement décrié ; on lui reproche des longueurs et une trop grande complexité des personnages. Il faut dire qu’on y croise une multitude de personnages qui entretiennent parfois des relations complexes que seul le passé peut éclairer.

On les identifie cependant relativement bien et les liens se tissent au fil de la lecture.

 

Le récit est relativement bien construit sur le plan policier même si le lecteur averti soupçonnera l’identité du meurtrier assez rapidement.

L’arrière-plan historique est solide avec de nombreuses allusions aux pèlerinages de Saint-Jacques de Compostelle, aux croisades, à la reconquête de l’Espagne.

 

Ce roman est donc complexe à bien des égards mais loin d’en faire l’objetd’une critique, cette complexité est pour moi l’un des atouts majeurs du livre de Jacqueline Mirande. Il propose à ses jeunes lecteurs un récit policier de qualité tout en leur donnant l’occasion d’en apprendre plus sur une période parfois difficile à aborder.

Publié dans Roulez jeunesse!

Commenter cet article

Liline 22/02/2010 22:59


Je le veux bien..!!


lounapil 16/02/2010 19:27


Je l'ai lu. C'est vrai que c'est un peu dur à suivre parfois mais l'ambiance du livre est assez plaisante.